fbpx

Le choix du Mode de garde

S’il y a des choix décisifs dans l’organisation familiale, celui mode de garde de son enfant en définitivement fait partie !

Suivant les revenus de ton foyer, tu peux avoir le droit à une aide de la CAF si tu délégues la garde de ton enfant à un professionnel de la petite enfance.

Voyons maintenant quelles solutions s’offrent à toi.

Nourrice agréée

Le grand classique est bien sûr la nourrice qui exerce à son domicile. Suivant son agrément, elle aura le droit d’accueillir plusieurs enfants. En cas de maladie contagieuse (varicelle, conjonctivite, etc.), vous devrez trouver une solution de substitution (prendre des congés, faire appel à un proche, etc.).

Le Réseau des Assistantes Maternelles (RAM) pourra vous aider à trouver une nourrice proche de votre domicile ou de votre lieu de travail. Plusieurs jours par semaine, le RAM propose dans les locaux de la maison de la petite enfance des activités communes aux enfants, accompagnés par leurs nourrices.

C’est souvent une étape obligée, les places en crèche étant compliquées à obtenir, tout du moins aux dates souhaitées. Pour avoir le choix, mieux vaut s’y prendre d’avance, souvent avant l’accouchement.

Par ailleurs, il est vrai que la place aux soins de votre bébé pourra certainement être plus grande que dans une structure collective.

 

Le top du top est à mon sens de prendre une nourrice à votre domicile (via une agence privée de services à la personne). Pas besoin de réveiller le petit, de le sortir par tous les temps, de se presser pour faire un détour chez la nounou, etc. Encore faut-il avoir les moyens financiers car le coût est logiquement supérieur.

Crèche

C’est un bon moyen pour socialiser les petits et qu’ils apprennent des plus grands.

C’est également l’occasion de bénéficier des conseils de différents spécialistes sur la nutrition, la motricité, le rapport aux émotions, etc.

La crèche peut revêtir des formes variées : municipale, d’entreprise, privée, parentale ou micro-crèche.

En théorie, vous êtes libres de choisir celle dont le projet pédagogique vous convient le mieux. Dans la pratique, vous devrez prendre celle qui vous libère une place et vous devrez vous plier dans une certaine mesure à leur mode de fonctionnement.

L’inscription doit aussi se faire avant l’accouchement pour plus de sérénité.

Grands-parents ou proches

Suivant vos deux plannings, vous pouvez peut-être vous organiser avec une aide ponctuelle d’un proche disponible, apte et dispose à s’occuper de votre précieux enfant.

Là encore, ayez en tête que si vous déléguer cette responsabilité, la personne en charge fera de son mieux et vous ne pourrez pas imposer (toutes) vos conditions.

Eh bien oui, sinon il faut clairement prendre un congé parental !

Congé parental

Les frais de garde constituent un poste de dépense, plus ou moins important suivant le mode de garde choisi et le niveau de vos revenus. Si l’un de vous deux a un salaire qui permet de faire face aux dépenses, peut être pouvez-vous envisager que l’autre s’occupe de votre enfant pendant une période.

Encore faut-il avoir envie de s’engager dans un projet pédagogique H24, 7J/7. Pour l’avoir fait, je considère que c’est une formidable expérience et une chance de pouvoir accompagner son enfant dans son développement. Ce n’est cependant peut être pas fait pour tout le monde. A chacun de peser le pour et le contre.

Si tu décides de prendre un congé parental, tu dois en informer ton employeur par lettre recommandée avec accusé de réception deux mois avant le début du congé[1].

Ce site utilise des cookies pour vous proposer une visite enrichie. En continuant, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus sur notre politique des cookies.     ACCEPTER